• Rencontre Inter-associations

     

     

    Compte rendu de la rencontre Inter-associations du mardi 23 juillet 2019

     

    Près de cinquante personnes se sont retrouvées à la salle des fêtes de Montlaur ce 23 juillet, parmi lesquelles :

    -MM Patrick Rivemale, Maire, et Jean François Rousset, premier adjoint

    -Annie Gasc pour le Comité des Fêtes

    -Jacques Gavalda et Francis Aubignac pour l’Ecrin du Dourdou

    -Gilles Bernat et Vivien Guiraud pour le Récantou de Verrieres

    -Guy Bernat pour Rougier en Couleurs

    -Roland Théron pour la Sauvegarde de l’église de Briols

    -Freddy Boudou pour le Moto Club

    Ainsi que toutes personnes intéressées au sujet.

     

    Animateur de la rencontre, Guillaume Sebe, Président des Iousses, ouvre la séance à 20h45 en précisant le déroulement de la soirée dont l’objectif est de déterminer une éventuelle renaissance de la Calade en Fête. Il propose un court film vidéo de quelques images du dernier festival 2017.

    Pour engager la discussion sur des bases claires, trois interventions pour présenter la Calade :

    Jean Michel Mouls pour l’organisation et la programmation, Marie Delmas pour la gestion des bénévoles et Thérèse Rivemale pour la partie financière.

     

    Ancien Président des Iousses, Jean Michel Mouls décrit l’organisation et tente une définition du mot « festival » en soulignant qu’il en existe de plusieurs types et s’arrête sur les critères retenus, par expérience, du festival de Briols : programmes originaux et de qualité, offre de restauration différente, mélange des gens d’ici et d’ailleurs et culture d’une empathie naturelle liée à la configuration des lieux. Depuis ses origines, la Calade en Fête à évolué par la recherche d’ingrédients dans les festivals régionaux qui ont permis de belles rencontres mais aussi la constitution d’un réseau relationnel artistique varié. La réussite de la Calade repose sur un mix associant concerts, théâtre de rue, expos, spectacle de cirque et décoration, ateliers danse ou déco, complétés par une restauration originale et de qualité.

    Dans un souci de totale clarté, il insiste sur la difficulté de réunir tous ces ingrédients en rappelant qu’un tel festival nécessite en amont, près d’un an de travail : exploration lors des festivals, contacts, négociations, contrats, déclarations Urssaff et Sacem, hébergements, etc etc…

    La Calade en Fête, c’était près de 80 artistes, une vingtaine de spectacles divers et variés, 3000 festivaliers et 1000 repas ; un site agréable mais devenu trop petit sans possibilité d’extension.

    Il conclut en insistant sur le rôle central et essentiel d’un « référent artistique » qui doit être tout à coté d’un Animateur de ce qui devrait être une nouvelle association centrée sur le seul Festival : chaque association participante conservant par ailleurs son propre fonctionnement et activités.

     

    Concernant le Bénévolat, Marie Delmas détaille l’organisation passée avec le besoin de trois référents : 1 pour les bénévoles, 1 pour les artistes, 1 pour l’organisation (déroulement et sécurité); avant, pendant, après .

    Avant le festival, pendant environ 1 mois, une quinzaine de bénévole (l’ossature de la Calade) se réunissaient tous les soirs, préparation des sites, déco, communication, logistique…et préparation de près de 1000 repas, entièrement conçus et préparés sur site dans des conditions parfois un peu « limite »

    Pendant, 80 personnes sur les deux jours répartis comme suit : 15 bénévoles au bar, en modulation selon affluence, 30 personnes au service des repas encadrés par 3 référents : cuisine, chaine de distribution, service. Le samedi matin et dimanche matin, corvée de plonge ; environ 8 à 10 personnes, considérant que la Calade n’utilise que des couverts, vaisselle et verres non jetables.

    Après, remise en état des sites, retour des tables, chaises et autres matériels de logistique, récupération des panneaux de pub, etc..

    A noter que pour la gestion des artistes, il faut un référent « spécialisé » qui ne fait que ça, vu le niveau d’exigence ; loges, boissons, repas.

    Globalement, Une des causes principales de la fin de la Calade Briolaise, réside dans l’insuffisance chronique du nombre de bénévoles car pour un évènement qui regroupe 3000 personnes, il faut un volant beaucoup plus important de gens disponibles. C’est une charge considérable et stressante car travailler à flux tendu en permanence n’est pas tenable dans le temps..

     

    S’agissant des finances, Thérèse Rivemale, notre Trésorière, donne le détail (bilan financier en annexe) par poste pour un budget global de 30 à 35000 euros. En gros, 9000 euros investis rapportent 27000 eur auxquels il faut rajouter le mécénat des sponsors, volontairement limités pour une bonne visibilité ; les subventions : commune, intercommunalité et Conseil Départemental plus la Région avec son aide à la diffusion qui permet de prendre en charge environ 50% de certains concerts. Il est à noter qu’en 7 ans d’existence, la Calade en Fête n’a connu qu’un année légèrement déficitaire en raison du mauvais temps.

    Chargée non seulement des finances mais aussi de toute l’intendance, Thérèse met en exergue le travail considérable et le stress qui va avec.

     

    Après ces exposés très complets mais au final peu enthousiasmants, Guillaume reformule l’objectif attendu : les participants présents souhaitent ils une renaissance de la Calade, sur le site de Montlaur et des villages, dans des conditions évolutives, éventuellement sous un autre nom, mais en conservant l’esprit de la Calade ??

     

     

    Les différentes interventions des participants peuvent être résumées comme suit :

    • Nécessité d’un Régisseur et d’un Référent coordinateur (Gilles Bernat)

    • Etudier la possibilité d’embaucher un salarié pour les assos de la commune (Gilles Bernat)

    • Créer une nouvelle association communale pour la gestion du festival, à partir des associations existantes et en ouvrant très largement aux particuliers au-delà de l’espace communal (Jean Michel Mouls)

    • Tester la nouvelle organisation : festival à quelle échelle ? Comment aider son association pour la programmation ? (Gille Bernat)

    • Recruter des bénévoles «  à plusieurs vitesses » (Bernard Ygrié )

    • Garder l’esprit ouvert pour le futur (Guillaume Sebe)

    • Oser se lancer (Jean Michel Mouls)

    • Oui à un nouveau projet très large avec un salarié partagé, Elaborer un projet communal pour tous les goûts mais ne pas régresser en termes d’objectifs (Jean François Rousset)

    • Faire en sorte que tout le monde puisse s’identifier à un projet (Gilles Bernat)

    • Préalable obtenir l’accord des adhérents pour une participation financière (Jacques Gavalda)

    • Ne pas se focaliser sur l’aspect financier (Adeline Boudou,)

    • Ne pas faire des finances un préalable (Georges Théron)

    • Accompagnement de la Municipalité si projet fédérateur (sans préjuger de la future équipe municipale) Patrick Rivemale .

     

    En conclusion des ces nombreux échanges, un consensus très clair se dégage pour créer une nouvelle association qui sera en charge de la renaissance du festival.

    Il est proposé de se rencontrer à nouveau le Vendredi 13 septembre, 20h30 à la salle des fêtes de Montlaur.

    Ordre du jour : Assemblée Générale Constitutive de la nouvelle Association

    • Discussion et vote des statuts

    • Election d’un conseil d’administration

    • Programme de travail

    • Questions diverses

       

      Cette assemblée générale sera précédée d’une campagne de communication pour faire venir à nous un maximum de personnes intéressée à ce projet.

     

    Après avoir remercié les participants, le président de séance invite tout le monde à se revoir la rentrée et termine la rencontre à 22h45.

     

     

    Le Secrétaire de séance                        Le Président de séance

    Georges Théron                                     Guillaume Sebe

     

     

     

     

     

    Rencontre Inter-associations

     

     

    Rencontre Inter-associations

    « Date à retenir le 3 Aout 2019Les préparatifs du 3 Aout »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :