•  

    Hasard du calendrier, le premier janvier tombe cette année un dimanche. Une aubaine pour tous ceux qui veulent se retrouver au hangar Cambon afin de se souhaiter les vœux sans attendre. Un vin chaud les y attend vers 16 heures avec comme complément gourmand, un morceau de fouace. Pour certains, il faut vaincre cependant  une petite fatigue due aux excès du réveillon qui ne sont pas encore totalement dissipés. Mais il faut passer aussi à travers un brouillard tenace qui joue les invités indésirables en ce premier jour de l'année. Malgré cette double adversité, les villageois se retrouvent et papotent et devisent allègrement sur des sujets d'hiver et variés. Une nouvelle fois, ce premier rendez-vous permet de s'enquérir de nouvelles des uns et des autres et d'envisager un nouvel exercice calendaire de la meilleure des façons.

     

      2017 vin

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Le vin chaud servi cette année le deuxième jour de l'année n'a servi en aucune façon à réchauffer l'atmosphère ni les organismes soumis à la froideur de l'hiver qui  n'en est pas vraiment un. Ce contexte climatique inhabituel n'a pas empêché une bonne partie des villageois de venir passer un petit moment bien plaisant au hangar Cambon dans le courant de l'après-midi. L'occasion d'échanges de vœux, de nouvelles mais aussi de plaisanteries et de taquineries amicales. Le feu de bois a eu moins de visiteurs que l'an passé, contrairement à la fouace dont la texture a comblé d'aise les papilles candidates à sa dégustation. Un bon moment échangé en ce début d'année.

     

     

    Vin chaud & "bonne année" !Vin chaud & "bonne année" !

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Le véritable premier coup de semonce de l'hiver a débuté entre Noël et le jour de l'an. Sans être sibériennes, les températures ont permis de constater que l'on était bel et bien dans la saison froide. Samedi 3 janvier un redoux a permis de rendre plus confortables les conditions climatiques qui ont accompagnées le vin chaud de bonne année. Les villageois ont pu se retrouver et partager des nouvelles fraîches ainsi qu'un moelleux morceau de fouace. Vin chaud, chocolat, café, infusion ont banni l'onglet des mains et les multiples souhaits échangés ont conféré à ce moment une ambiance sympathique et amicale.

     

    Vin chaud de bonne année

     

    Vin chaud de bonne annéeVin chaud de bonne année

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • "Quand le vin est chaud, il faut le boire!" Avant qu'il ne refroidisse, serait on tenté d'ajouter. En effet même si Briols ne se trouve pas aux mêmes latitudes que Vladivostok il fait souvent frisquet en début d'année à l'époque où se déroule le vin chaud que Bernard Ygrié concocte spécialement pour les villageois. Une fois encore une bonne ambiance a prévalu au cours de cette modeste cérémonie sensée démarrer l'année sous d'heureux auspices. Chacun a pu s'enquérir de la santé ou de l'actualité de ses voisins tout en laissant aussi une large place à des sujets plus frivoles. Bref le plaisir de se rencontrer a été encore une fois le moteur de ce moment partagé.

     

    Vin chaud de bonne année

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • L'hiver et les jours raccourcis entraînent une raréfaction des rencontres dans les rues du village. Même si l'on n'habite qu'à quelques mètres les uns des autres, on ne se voit guère dans une société ou l'individualisme a gagné du terrain. L'idée de se rencontrer de façon formelle pour se souhaiter la bonne année n'est pas totalement incongrue. Pour sa deuxième édition, le vin chaud a donc réussi dans son objectif de réunir les villageois au hangar Cambon. Discussions, plaisanteries et bons mots ont jailli au détour des rencontres qui se sont poursuivies jusqu'en fin d'après-midi.

     

     

    Vin chaud de bonne année

     

    Vin chaud de bonne annéeVin chaud de bonne année

    Partager via Gmail

    votre commentaire
    • Suite à la proposition de Bernard, un membre de l'association, l'idée de proposer un moment de rencontre en tout début d'année afin d'échanger des vœux et de se donner mutuellement des nouvelles a été adoptée avec enthousiasme. Cette idée simple a le mérite d'être mise en place facilement. Un bon vin chaud et un morceau de fouace partagés autour d'un braséro et le décor est campé. Pour cette première édition, les villageois ont répondu présents et sont venus en nombre au hangar Cambon. Pendant que les adultes échangeaient des nouvelles concernant la famille, les fêtes de fin d'année ou de multiples autres sujets allant de la géo politique au contexte agricole sud-Aveyronnais, les enfants faisaient griller des chamalows sur les braises. Chacun est reparti content d'avoir participé à ce premier rendez-vous initié par l'association.

       

      Vin chaud de bonne année

       

      Vin chaud de bonne année

      Vin chaud de bonne année

       

       
    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique