• Septième édition (2017)

    Septième édition (2017)

     

    UNE ÉNORME RÉUSSITE

     

    Cette édition restera surement comme la plus aboutie et par voie de conséquence celle qui aura connue l'affluence la plus importante depuis la création du festival. Durant les deux jours, une foule joyeuse s'est extraite de parkings saturés pour aller savourer la programmation riche et variée. Dès le vendredi après-midi, les spectacles ont connu une belle affluence et vers 20 heures, la restauration a été prise d'assaut par des festivaliers gourmands et affamés.La soirée musicale a tenu toutes ses promesses avec notamment le concert de Mathis Haug qui, quelques mois plus tard prendrait, la route pour Memphis. Le samedi, plus de monde encore. Des gens heureux d'être là, heureux de savourer tous ces petits moments de bonheur jalonnant la journée. Plus une place disponible sur la place du village pour la famille Goldini, un moment de magie à la tombée du jour dans le pré de Boudou, des concerts de clôture survoltés sans la moindre anicroche! Poésie, cirque, musique, clown, il y en avait pour tous les gouts, toutes les générations. les organisateurs, amputés de quelques forces vives paraient au plus pressé sans jamais être débordés. Une réussite exceptionnelle au bout de la fatigue et une grande satisfaction pour toute l'équipe au vue du bonheur offert à ces centaines de visiteurs. Cette septième édition est a marquer d'une grosse pierre blanche dont l'empreinte restera longtemps dans l'histoire du festival. Un énorme succès donc qui doit être apprécié à sa juste valeur mais qui ne doit pas occulter les difficultés organisationnelles qu'il engendre. Ne jouons pas trop les rabats-joies car la fierté d’avoir réussi ce projet au delà de tout ce que nous avions espéré au départ est bien présente dans les têtes de toute l'équipe

     

    Diaporama du photographe Thierry Maronier

     

     Clip vidéo du vidéaste Patrick Poza

     

     

     

     

    Partager via Gmail