• Une tradition bien vivante

    Jadis bien présents à l'occasion du solstice d'été, les feux de la Saint-Jean illuminaient le ciel étoilé de nombreux villages alentour. A partir des années 70, leur nombre a décru inexorablement.

    Cependant à Briols, cette tradition a duré plus de temps qu'ailleurs même si elle a connu quelques années d'interruption. Avant de s'inviter sur la place du village, il brûlait joyeusement sur la route qui descend à la fontaine, à coté du pré d'André le maréchal. A une reprise il avait eu lieu en contrebas de la croix, au carrefour des routes de Camarès et de Montlaur. Les plus anciens se souviennent d'André le pastre qui sortait le clairon pour l'occasion. Lorsque le feu déclinait on lui rajoutait sans malice des pneus pour l'alimenter une dernière fois et des enfants espiègles y jetaient des bombes aérosols vides qui explosaient dangereusement : toute une époque !

    Lorsque au début des années 90, l'association a fait perdurer la tradition sur la place de l'église, les polluants ont été bannis, bien sûr et une note sucrée a été ajoutée. Les villageois ont confectionné des desserts qui ont permis à chacun de goûter aux délices maison des voisins !

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :